[REDIREC] L’aspect esthétique dans les low-techs : une facette importante de l’adoption d’une pratique

L’aspect esthétique importe

En bref, les low-tech ont tendance à s’attaquer aux problèmes environnementaux associés au mode de vie occidentalisé, problèmes qui sont principalement dus à l’utilisation des technologies et techniques, et à la façon dont elles sont conçues. La conclusions— pour qu’un objet soit utile, durable et accessible — sont généralement de supprimer toutes les parties et caractéristiques inutiles qui renforcent la complexité de l’objet «pour rien» [4]: ​​conception élaborée, ornements, couleurs esthétiques, etc. Non seulement ces caractéristiques rendent les processus de production plus compliqués, mais elles impliquent également des peintures spécifiques (contenant des métaux lourds) et peuvent par exemple compliquer la conception.

antique cabinet VS Ikea disposable

Les effets sociologiques derrière les objets et les marques sont énormes

Ces effets sociologiques, liés à la projection de soi dans les objets et les marques, sont un puissant moteur de notre société. Comme l’a dit Simondon:

Exemple d’identification forte aux marques : dans les objets personnels et les vêtements. Cependant ils entrent dans une perspective capitaliste, donc d’autres identifications, par ex. liées aux cultures anciennes devraient plutôt être encouragées.

Références

[3] G. Simondon, “Sur la Technique (1953–1983)

--

--

Montreal (QC), Canada

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store